Rechercher un document

On vous souffle des idées et des extraits...

Partager "L'art de voyager" sur facebookPartager "L'art de voyager" sur twitterLien permanent
Partager "Saison & sentiments" sur facebookPartager "Saison & sentiments" sur twitterLien permanent
Partager "On veut de la neige à Noël" sur facebookPartager "On veut de la neige à Noël" sur twitterLien permanent
Partager "Les meilleurs romans de l'automne" sur facebookPartager "Les meilleurs romans de l'automne" sur twitterLien permanent
Partager "Rentrée littéraire" sur facebookPartager "Rentrée littéraire" sur twitterLien permanent
Partager "Musique et Amérique Latine" sur facebookPartager "Musique et Amérique Latine" sur twitterLien permanent
Partager "Lisez plus loin" sur facebookPartager "Lisez plus loin" sur twitterLien permanent
Partager "Les gens heureux lisent et boivent du café" sur facebookPartager "Les gens heureux lisent et boivent du café" sur twitterLien permanent

Hiver au Proche-Orient (Annemarie SCHWARTZENBACH)

note: 3L'ange inconsolable de Roger Martin du Gard Marylène - 5 juin 2018

Rebelle suisse, ce qui semble être un oxymore s’est incarné sous les traits d’une journaliste au visage d’ange : Annemarie Schwarzenbach. Lorsqu’on nait à Zurich en 1908 dans une riche famille d’industriels sympathisante de l’extrême droite, devenir journaliste globe-trotter [...]

Jamais (Bruno DUHAMEL)

note: 5Une pépite ! Marie-Eve - 30 mai 2018

Madeleine est une petite mamie aveugle dont la maison, perchée sur la falaise, est menacée par l’érosion de celle-ci.
Le maire du village, par crainte de se faire mal voir de ses électeurs, cherche par tous les moyens à la [...]

Ravage n° 1 (Jean-David MORVAN)

note: 3Adaptation... ravageuse Laëtitia - 23 mai 2018

Écrit en 1943 par Barjavel, «Ravage» est le 1er roman français de SF post-apocalyptique, décrivant le déclin de notre civilisation suite à un énorme black-out. Il m’avait marqué durablement, tant l’hypothèse de son scénario de fin du monde est crédible. [...]

Critique

 

Rue des syriens (Raphaël CONFIANT)

note: 3... Marylène - 4 septembre 2012

En Martinique, bout de France flottant dans la mer des Caraïbes (un protagoniste bibliothécaire rappelle d'ailleurs dans ce roman que l'île est française depuis 1635 soit bien avant les Savoie, 1860!), avec son histoire chaotique de Christophe Colomb à l’esclavagisme, les origines sont multiples : nègres marrons, créoles, békés, mulâtres, indiens…Dès la fin du 19e siècle, s’ajoute à cette Babel volcanique la langue arabe, apportée par les levantins en quête de fortune (ou simple survie) indifféremment désignés comme syriens, qu’ils soient libanais, jordaniens ou réellement syriens. Portant le poids d’une famille entière ayant cotisée pour ce voyage plein de promesses, ils débarquent sur une terre aux antipodes de leur culture. En suivant Wadi et son oncle Bachar nous plongeons dans l’histoire de cette communauté méconnue de l’île, rue François-Arago, au milieu des commerçants infatigables, au gré des amours métissées, des guerres envoyées par le continent. Le verbe haut, le créole en bandoulière, Raphaël Confiant, nous offre une vision profonde et contrastée de la Martinique. Co-fondateur du concept de créolité (avec Jean Bernabé, Patrick Chamoiseau) il est le premier Martiniquais à avoir publié un roman en créole : Bitako-a (1985) aux éditions du GEREC.