Rechercher un document

On vous souffle des idées et des extraits...

Partager "L'art de voyager" sur facebookPartager "L'art de voyager" sur twitterLien permanent
Partager "Saison & sentiments" sur facebookPartager "Saison & sentiments" sur twitterLien permanent
Partager "On veut de la neige à Noël" sur facebookPartager "On veut de la neige à Noël" sur twitterLien permanent
Partager "Les meilleurs romans de l'automne" sur facebookPartager "Les meilleurs romans de l'automne" sur twitterLien permanent
Partager "Rentrée littéraire" sur facebookPartager "Rentrée littéraire" sur twitterLien permanent
Partager "Musique et Amérique Latine" sur facebookPartager "Musique et Amérique Latine" sur twitterLien permanent
Partager "Lisez plus loin" sur facebookPartager "Lisez plus loin" sur twitterLien permanent
Partager "Les gens heureux lisent et boivent du café" sur facebookPartager "Les gens heureux lisent et boivent du café" sur twitterLien permanent

Hiver au Proche-Orient (Annemarie SCHWARTZENBACH)

note: 3L'ange inconsolable de Roger Martin du Gard Marylène - 5 juin 2018

Rebelle suisse, ce qui semble être un oxymore s’est incarné sous les traits d’une journaliste au visage d’ange : Annemarie Schwarzenbach. Lorsqu’on nait à Zurich en 1908 dans une riche famille d’industriels sympathisante de l’extrême droite, devenir journaliste globe-trotter [...]

Jamais (Bruno DUHAMEL)

note: 5Une pépite ! Marie-Eve - 30 mai 2018

Madeleine est une petite mamie aveugle dont la maison, perchée sur la falaise, est menacée par l’érosion de celle-ci.
Le maire du village, par crainte de se faire mal voir de ses électeurs, cherche par tous les moyens à la [...]

Ravage n° 1 (Jean-David MORVAN)

note: 3Adaptation... ravageuse Laëtitia - 23 mai 2018

Écrit en 1943 par Barjavel, «Ravage» est le 1er roman français de SF post-apocalyptique, décrivant le déclin de notre civilisation suite à un énorme black-out. Il m’avait marqué durablement, tant l’hypothèse de son scénario de fin du monde est crédible. [...]

Critique

 

Mes indépendances (Kamel DAOUD)

note: 4Quand le chroniqueur du quotidien d’Oran observe le monde Marylène - 19 avril 2017

Je suis pleine d’admiration pour Kamel Daoud, sa pensée claire, sa langue limpide. Il a cette capacité à faire mouche à chaque billet sans verser dans le spectaculaire. Les mots sont toujours justes et dosés. Résistant aux pressions subies dans son pays, il sait tout aussi bien échapper aux clichés occidentaux où sont enfermés les intellectuels méditerranéens. Son point de vue n’est pas euro-centré et c’est particulièrement sain d’adopter parfois un autre angle pour envisager l’actualité, même si ça pique parfois l’amour propre mal placé.
On lit souvent que dans ses chroniques « personne n’est épargné », mais il ne me semble pas que M.Daoud ait une âme d’assassin. Son objectif n’est pas de blesser, il touche sans couler.On peut bien entendu ne pas adhérer à tout, mais force est de reconnaître le caractère exceptionnel de cet homme, sans doute un très grand esprit de l’époque.