Rechercher un document

On vous souffle des idées et des extraits...

Partager "L'art de voyager" sur facebookPartager "L'art de voyager" sur twitterLien permanent
Partager "Saison & sentiments" sur facebookPartager "Saison & sentiments" sur twitterLien permanent
Partager "On veut de la neige à Noël" sur facebookPartager "On veut de la neige à Noël" sur twitterLien permanent
Partager "Les meilleurs romans de l'automne" sur facebookPartager "Les meilleurs romans de l'automne" sur twitterLien permanent
Partager "Rentrée littéraire" sur facebookPartager "Rentrée littéraire" sur twitterLien permanent
Partager "Musique et Amérique Latine" sur facebookPartager "Musique et Amérique Latine" sur twitterLien permanent
Partager "Lisez plus loin" sur facebookPartager "Lisez plus loin" sur twitterLien permanent
Partager "Les gens heureux lisent et boivent du café" sur facebookPartager "Les gens heureux lisent et boivent du café" sur twitterLien permanent

Les Conquérantes (Petra Biodina VOLPE)

note: 3... Marylène - 20 juin 2018

Hommage aux militantes qui ont combattu pour obtenir le droit de vote des femmes extrêmement tardif en Suisse…1971 !
La révolution sexuelle souffle du côté de Zurich mais les femmes isolées dans des cantons ruraux sont encore loin d’en ressentir [...]

Les Derniers Parisiens (HAMÉ)

note: 3... Marylène - 20 juin 2018

Le Panam des « titis » de la gouaille, de la débrouille, de la survie. Pigalle la nuit, violence contenue et poésie clandestine. Derrière ce film de gangster qui n’en est pas un, se révèle une pépite d’émotions.
Le Paris [...]

Patria (Fernando ARAMBURU)

note: 5Guerre et paix en pays basque Laëtitia - 19 juin 2018

Vendu à 700 000 exemplaires et bientôt en cours d’adaptation en série TV, «Patria» est le phénomène littéraire en Espagne. A la fois roman historique et saga familiale, «Patria» évoque le destin de deux familles basques, portées par les [...]

Hiver au Proche-Orient (Annemarie SCHWARTZENBACH)

note: 3L'ange inconsolable de Roger Martin du Gard Marylène - 5 juin 2018

Rebelle suisse, ce qui semble être un oxymore s’est incarné sous les traits d’une journaliste au visage d’ange : Annemarie Schwarzenbach. Lorsqu’on nait à Zurich en 1908 dans une riche famille d’industriels sympathisante de l’extrême droite, devenir journaliste globe-trotter [...]

Critique

 

Une Colère noire (Ta-Nehisi COATES)

note: 4... Marylène - 10 mars 2016

Vous voulez lire le livre de chevet des américains, Barack Obama compris, l'été dernier ? Ouvert par simple curiosité, refermé sous le choc. Colère noire est une lettre de 200 pages d’un père à son fils de 15 ans. Ta-Nehisi COATES, journaliste noir-américain, confie à son fils une version des fondements et du fonctionnement de la société hors constitution américaine et hors manuels scolaires. Par le prisme de l’histoire de leurs aïeuls esclaves, de sa propre enfance à Baltimore et des faits divers quotidiens aux noms d’adolescents noirs tués et de policiers blancs acquittés…Sidérant. Il est difficile d’imaginer d’avoir peur pour sa vie chaque jour dans un pays en paix. Il est quasi inconcevable pour moi, citoyenne européenne de type caucasien, d’imaginer qu’un parent puisse trembler chaque jour pour la vie de son enfant dans une démocratie… Et pas n’importe laquelle, celle qui s’exporte face aux démocraties balbutiantes comme le modèle à suivre, celle qui s’impose aux dictateurs par les armes ! La violence des propos de Coates est double, dans les faits qu’il décrit et dans l’ignorance que l’on en a en face, autour.
Et pour couronner le tout, dans ce pays usine à rêve, qui en respire, en produit, en consomme, Coates lui, n’en vend pas…Il refuse d’engourdir la vigilance de son fils avec de faux espoirs…
Malgré tout, et comme il m’est indispensable pour avancer de garder confiance, ne peut-on pas considérer le fait de rendre cette lettre publique en la publiant, comme un acte d’espérance ?