Rechercher un document

On vous souffle des idées et des extraits...

Partager "L'art de voyager" sur facebookPartager "L'art de voyager" sur twitterLien permanent
Partager "Saison & sentiments" sur facebookPartager "Saison & sentiments" sur twitterLien permanent
Partager "On veut de la neige à Noël" sur facebookPartager "On veut de la neige à Noël" sur twitterLien permanent
Partager "Les meilleurs romans de l'automne" sur facebookPartager "Les meilleurs romans de l'automne" sur twitterLien permanent
Partager "Rentrée littéraire" sur facebookPartager "Rentrée littéraire" sur twitterLien permanent
Partager "Musique et Amérique Latine" sur facebookPartager "Musique et Amérique Latine" sur twitterLien permanent
Partager "Lisez plus loin" sur facebookPartager "Lisez plus loin" sur twitterLien permanent
Partager "Les gens heureux lisent et boivent du café" sur facebookPartager "Les gens heureux lisent et boivent du café" sur twitterLien permanent

Hiver au Proche-Orient (Annemarie SCHWARTZENBACH)

note: 3L'ange inconsolable de Roger Martin du Gard Marylène - 5 juin 2018

Rebelle suisse, ce qui semble être un oxymore s’est incarné sous les traits d’une journaliste au visage d’ange : Annemarie Schwarzenbach. Lorsqu’on nait à Zurich en 1908 dans une riche famille d’industriels sympathisante de l’extrême droite, devenir journaliste globe-trotter [...]

Jamais (Bruno DUHAMEL)

note: 5Une pépite ! Marie-Eve - 30 mai 2018

Madeleine est une petite mamie aveugle dont la maison, perchée sur la falaise, est menacée par l’érosion de celle-ci.
Le maire du village, par crainte de se faire mal voir de ses électeurs, cherche par tous les moyens à la [...]

Ravage n° 1 (Jean-David MORVAN)

note: 3Adaptation... ravageuse Laëtitia - 23 mai 2018

Écrit en 1943 par Barjavel, «Ravage» est le 1er roman français de SF post-apocalyptique, décrivant le déclin de notre civilisation suite à un énorme black-out. Il m’avait marqué durablement, tant l’hypothèse de son scénario de fin du monde est crédible. [...]

Critique

 

K.O à Tel-Aviv n° 2
KO à Tel-Aviv - 2 (Asaf HANUKA)

note: 4... Marylène - 30 août 2014

Auto-fiction à la narration aussi inventive que la mise en forme, cette série possède des atouts artistiques indéniables pour sortir du lot des BD du genre. Pour la forme, Couleurs vives, ligne claire, dessin léché, ces scènes de vie quotidienne sont à l’origine publiées chaque semaine dans une revue économique israélienne. Pour le fond, il est difficile de présenter l’ensemble regroupé en 2 BD : strips de la vie ordinaire aux échos existentiels : vivre dans un pays en guerre, l’angoisse d’être père, d’être artiste, de ne pas boucler les fins de mois, la peur de la maladie, les renoncements, l’incommunicabilité dans une société ultra-connectée, mais aussi les petites victoires, l’amour malgré tout… et une bonne dose d’humour.
Des planches aux allures très personnelles frôlant le travail psychanalytique certes, qui peuvent cependant trouver écho en des milliers de personnes de sa génération.
Usant du rêve et du fantastique, son dessin n’est pas sans rappeler Moebius pourvu de la même force de « frappe » imaginaire immédiate. L’influence des comics de son enfance est aussi très présente, après tout, dans un monde si hostile, on est tous des super-héros pour prétendre au bonheur…