Rechercher un document

On vous souffle des idées et des extraits...

Partager "L'art de voyager" sur facebookPartager "L'art de voyager" sur twitterLien permanent
Partager "Saison & sentiments" sur facebookPartager "Saison & sentiments" sur twitterLien permanent
Partager "On veut de la neige à Noël" sur facebookPartager "On veut de la neige à Noël" sur twitterLien permanent
Partager "Les meilleurs romans de l'automne" sur facebookPartager "Les meilleurs romans de l'automne" sur twitterLien permanent
Partager "Rentrée littéraire" sur facebookPartager "Rentrée littéraire" sur twitterLien permanent
Partager "Musique et Amérique Latine" sur facebookPartager "Musique et Amérique Latine" sur twitterLien permanent
Partager "Lisez plus loin" sur facebookPartager "Lisez plus loin" sur twitterLien permanent
Partager "Les gens heureux lisent et boivent du café" sur facebookPartager "Les gens heureux lisent et boivent du café" sur twitterLien permanent

Les Conquérantes (Petra Biodina VOLPE)

note: 3... Marylène - 20 juin 2018

Hommage aux militantes qui ont combattu pour obtenir le droit de vote des femmes extrêmement tardif en Suisse…1971 !
La révolution sexuelle souffle du côté de Zurich mais les femmes isolées dans des cantons ruraux sont encore loin d’en ressentir [...]

Les Derniers Parisiens (HAMÉ)

note: 3... Marylène - 20 juin 2018

Le Panam des « titis » de la gouaille, de la débrouille, de la survie. Pigalle la nuit, violence contenue et poésie clandestine. Derrière ce film de gangster qui n’en est pas un, se révèle une pépite d’émotions.
Le Paris [...]

Patria (Fernando ARAMBURU)

note: 5Guerre et paix en pays basque Laëtitia - 19 juin 2018

Vendu à 700 000 exemplaires et bientôt en cours d’adaptation en série TV, «Patria» est le phénomène littéraire en Espagne. A la fois roman historique et saga familiale, «Patria» évoque le destin de deux familles basques, portées par les [...]

Hiver au Proche-Orient (Annemarie SCHWARTZENBACH)

note: 3L'ange inconsolable de Roger Martin du Gard Marylène - 5 juin 2018

Rebelle suisse, ce qui semble être un oxymore s’est incarné sous les traits d’une journaliste au visage d’ange : Annemarie Schwarzenbach. Lorsqu’on nait à Zurich en 1908 dans une riche famille d’industriels sympathisante de l’extrême droite, devenir journaliste globe-trotter [...]

Critique

 

Sez Ner (Arno CAMENISCH)

note: 3... Marylène - 9 avril 2014

Sez Ner est un étonnant objet impossible à classer. L’auteur, Arno Camenish, jeune suisse des Grisons, écrit ce roman une première fois en schwytzertütsch (suisse alémanique) puis en sursilvan, l'un des cinq idiomes de la langue romanche. Le romanche fait partie des langues rhéto-romanes, apparenté au ladin et au frioulan pratiqués en Italie. Enfin, vous avez entre les mains la traduction française. La particularité linguistique d’origine a été conservée par la traductrice grâce à un phrasé et un vocabulaire tout à fait dépaysants, empruntés pour la cause, aux patois de suisse romande, notamment jurassien, fribourgeois et valaisan. Il faut passer l’étonnement (voire la difficulté) des premières pages sans glossaire, pour que la langue et la construction en petites séquences se laissent apprivoiser. Récit du quotidien montagnard au pied du Ser Nez, dans ces Alpes grisonnes méconnues, si la nature exulte à chaque page, pas d’idéalisation romantique pour autant. La grossièreté des personnages autour de l’armailli (le berger), le burlesque de certaines anecdotes, donnent un ton très réaliste à ces « haïkus » de l’alpage.