Rechercher un document

On vous souffle des idées et des extraits...

Partager "L'art de voyager" sur facebookPartager "L'art de voyager" sur twitterLien permanent
Partager "Saison & sentiments" sur facebookPartager "Saison & sentiments" sur twitterLien permanent

Pablo n° 5 (Neville ROWLEY)

note: 3... Marylène - 21 septembre 2018

Le dernier tome de la série Picasso est plus documentaire que biographique et Picasso partage la vedette avec Paris. C’est presque un guide pour visiter la capitale à travers les vies d’artistes, Picasso mais également Max Jacob, Apollinaire, Tououse-Lautrec et [...]

Les Terranautes (T. Coraghessan BOYLE)

note: 4Société utopique Laëtitia - 13 septembre 2018

Voici un huis-clos à couper le souffle, inspiré d’une expérience réelle tentée dans les années 90, en Arizona, à savoir enfermer quatre hommes et quatre femmes dans un dôme de verre pour tester tant leur résistance physique que mentale et [...]

Alt-life (Thomas CADENE)

note: 3La Vie rêvée des hommes Marylène - 8 septembre 2018

Point de départ, de l’anticipation classique : terre polluée, surpeuplée, à court de ressources, bref, fuyons. Mais point de colonisation de mars en vue.
Et si la vie alternative avait pour nouveau territoire le cerveau ? Tout serait virtuel, vécu [...]

La Trilogie de Mars n° 1
Mars la rouge (Kim Stanley ROBINSON)

note: 4Bienvenue sur Mars Laëtitia - 7 septembre 2018

En 2026, cent pionniers embarquent sur un gigantesque vaisseau spatial, l’Arès, et en totale autarcie, vont se confronter à une planète vierge et hostile. Très vite, des dissensions apparaissent, portant sur un sujet crucial, la terraformation de Mars, et deux [...]

La Péninsule aux 24 saisons (Mayumi INABA)

note: 4... Laëtitia - 31 juillet 2018

«Au milieu de la tranquillité des ténèbres de laque noire, on entendait le bruit inchangé de l’eau de source qui éclaboussait la surface finement gelée du marais. […] Quand je restais à écouter le bruit de l’eau, je pensais aux [...]

Critique

 

Les Pieds-noirs à la mer (Fred NEIDHARDT)

note: 3... Laëtitia - 18 mars 2014

Le titre de ce roman graphique annonce la couleur : «Les Pieds-noirs à la mer!» est le délicat slogan qui fleurissait sur certaines banderoles de la CGT sur le port de Marseille en 1962, pendant que son maire, Gaston Deferre, se fendait d’un «qu’ils aillent se faire pendre ailleurs». Lâchés par De Gaulle, forcés à un exil humiliant, certains Pieds-Noirs développent une certaine aigreur. C’est le cas des grands-parents de Daniel qui ne sont pas à un paradoxe près : le grand-père, antisémite en paroles, a épousé une Juive de Constantine qui elle, médit sur les Arabes, mais a pour amie Madame Benjeloun et parle arabe comme elle respire. Daniel, 19 ans, vient trouver refuge chez ses grands-parents à Marseille suite à une fugue.Voulant faire table rase du passé et essayer de réconcilier les communautés, il tentera de résoudre un psychodrame familial : son cousin Stéphane est sur le point d’épouser Khadija, kabyle, et pour cela est renié par sa famille (ce qui nous vaut la savoureuse imprécation de la grand-mère «Que le cul lui tombe dans un panier d’oursins»). Tout le monde en prend pour son grade, il n’y a pas les bons d’un côté, les méchants de l’autre. Du point de vue formel, on notera la prédominance d’un séquençage clair à l’aide de couleurs dominantes différentes selon les époques et les lieux, et le choix de personnages à têtes d’animaux pour dire la part d’animalité qu’il y a en chacun de nous.