Rechercher un document

On vous souffle des idées et des extraits...

Partager "L'art de voyager" sur facebookPartager "L'art de voyager" sur twitterLien permanent
Partager "Saison & sentiments" sur facebookPartager "Saison & sentiments" sur twitterLien permanent
Partager "On veut de la neige à Noël" sur facebookPartager "On veut de la neige à Noël" sur twitterLien permanent
Partager "Les meilleurs romans de l'automne" sur facebookPartager "Les meilleurs romans de l'automne" sur twitterLien permanent
Partager "Rentrée littéraire" sur facebookPartager "Rentrée littéraire" sur twitterLien permanent
Partager "Musique et Amérique Latine" sur facebookPartager "Musique et Amérique Latine" sur twitterLien permanent
Partager "Lisez plus loin" sur facebookPartager "Lisez plus loin" sur twitterLien permanent
Partager "Les gens heureux lisent et boivent du café" sur facebookPartager "Les gens heureux lisent et boivent du café" sur twitterLien permanent

Les Conquérantes (Petra Biodina VOLPE)

note: 3... Marylène - 20 juin 2018

Hommage aux militantes qui ont combattu pour obtenir le droit de vote des femmes extrêmement tardif en Suisse…1971 !
La révolution sexuelle souffle du côté de Zurich mais les femmes isolées dans des cantons ruraux sont encore loin d’en ressentir [...]

Les Derniers Parisiens (HAMÉ)

note: 3... Marylène - 20 juin 2018

Le Panam des « titis » de la gouaille, de la débrouille, de la survie. Pigalle la nuit, violence contenue et poésie clandestine. Derrière ce film de gangster qui n’en est pas un, se révèle une pépite d’émotions.
Le Paris [...]

Patria (Fernando ARAMBURU)

note: 5Guerre et paix en pays basque Laëtitia - 19 juin 2018

Vendu à 700 000 exemplaires et bientôt en cours d’adaptation en série TV, «Patria» est le phénomène littéraire en Espagne. A la fois roman historique et saga familiale, «Patria» évoque le destin de deux familles basques, portées par les [...]

Hiver au Proche-Orient (Annemarie SCHWARTZENBACH)

note: 3L'ange inconsolable de Roger Martin du Gard Marylène - 5 juin 2018

Rebelle suisse, ce qui semble être un oxymore s’est incarné sous les traits d’une journaliste au visage d’ange : Annemarie Schwarzenbach. Lorsqu’on nait à Zurich en 1908 dans une riche famille d’industriels sympathisante de l’extrême droite, devenir journaliste globe-trotter [...]

Critique

 

Le Dernier seigneur de Marsad (Charif MAJDALANI)

note: 3... Marylène - 23 octobre 2013

Avec son dernier roman, Majdalani nous offre une fois encore une histoire du 20e siècle libanais à travers une saga familiale. Mais pas de déjà-vu avec cet authentique conteur maniant le verbe et l’allégorie avec panache. Marsad est un quartier chrétien orthodoxe enclavé dans le Beyrouth-ouest à majorité sunnite. Et son seigneur dans les années 60 est Chakib Khattar, au sommet du pouvoir et des richesses d’une lignée d’abadayes respectés. Le titre augure le récit d’une chute fatidique sous le double impact du délitement de sa famille et des déchirements communautaires du pays. Le dernier seigneur de Marsad est le Guépard du Liban. Majdalani crée un personnage à la mesure du dernier aristocrate sicilien de Giuseppe Tomasi, prince de Lampedusa, qui mériterait à son tour un Visconti pour lui rendre hommage à l’écran. La force de l’auteur repose sur son incroyable pouvoir d’incarner des personnages en profondeur, vivants, palpitants dans notre imagination. Ce roman est surtout le récit de la disparition d’un système d’organisation politique et sociale reposant sur les familles et leur maître, entre noblesse et vulgarité, compassion et injustice, qui vola en éclats sans pour autant apporter la paix entre les communautés religieuses.