Rechercher un document

On vous souffle des idées et des extraits...

Partager "L'art de voyager" sur facebookPartager "L'art de voyager" sur twitterLien permanent
Partager "Saison & sentiments" sur facebookPartager "Saison & sentiments" sur twitterLien permanent
Partager "On veut de la neige à Noël" sur facebookPartager "On veut de la neige à Noël" sur twitterLien permanent
Partager "Les meilleurs romans de l'automne" sur facebookPartager "Les meilleurs romans de l'automne" sur twitterLien permanent
Partager "Rentrée littéraire" sur facebookPartager "Rentrée littéraire" sur twitterLien permanent
Partager "Musique et Amérique Latine" sur facebookPartager "Musique et Amérique Latine" sur twitterLien permanent
Partager "Lisez plus loin" sur facebookPartager "Lisez plus loin" sur twitterLien permanent
Partager "Les gens heureux lisent et boivent du café" sur facebookPartager "Les gens heureux lisent et boivent du café" sur twitterLien permanent

Les Conquérantes (Petra Biodina VOLPE)

note: 3... Marylène - 20 juin 2018

Hommage aux militantes qui ont combattu pour obtenir le droit de vote des femmes extrêmement tardif en Suisse…1971 !
La révolution sexuelle souffle du côté de Zurich mais les femmes isolées dans des cantons ruraux sont encore loin d’en ressentir [...]

Les Derniers Parisiens (HAMÉ)

note: 3... Marylène - 20 juin 2018

Le Panam des « titis » de la gouaille, de la débrouille, de la survie. Pigalle la nuit, violence contenue et poésie clandestine. Derrière ce film de gangster qui n’en est pas un, se révèle une pépite d’émotions.
Le Paris [...]

Patria (Fernando ARAMBURU)

note: 5Guerre et paix en pays basque Laëtitia - 19 juin 2018

Vendu à 700 000 exemplaires et bientôt en cours d’adaptation en série TV, «Patria» est le phénomène littéraire en Espagne. A la fois roman historique et saga familiale, «Patria» évoque le destin de deux familles basques, portées par les [...]

Hiver au Proche-Orient (Annemarie SCHWARTZENBACH)

note: 3L'ange inconsolable de Roger Martin du Gard Marylène - 5 juin 2018

Rebelle suisse, ce qui semble être un oxymore s’est incarné sous les traits d’une journaliste au visage d’ange : Annemarie Schwarzenbach. Lorsqu’on nait à Zurich en 1908 dans une riche famille d’industriels sympathisante de l’extrême droite, devenir journaliste globe-trotter [...]

Critique

 

En attendant Robert Capa (Susana FORTES)

note: 3Centenaire de la naissance de Robert Capa Marylène - 8 octobre 2013

S.Fortes,auteure espagnole, fait le pari de présenter Capa à travers les yeux de sa compagne Gerta Taro. Et ce point de vue n’est pas inintéressant car cette femme était aussi son manager. Elle créa l'identité que nous lui connaissons à travers le monde. Lorsqu’ils se rencontrent dans le milieu d’extrême gauche dans les années 30 à Paris, ils se nomment André Friedmann et Gerta Pohorylle et sont réfugiés juifs de Hongrie et Pologne. Ils ont 20 ans dans une Europe en grève et gangrenée par le fascisme.Il lui apprend la photo,en contrepartie,elle prend en main sa carrière, lui qui ne sait pas vendre ses reportages. Promethée visionnaire, elle crée Robert Capa, photographe américain surdoué et insaisissable. André Friedmann endosse le costume sans effort. Il faut dire qu’il partage des points communs avec le personnage que lui a taillé Gerta sur mesure: charmeur, audacieux. Dépassée par sa créature,elle connaitra l’injustice subie de nombreuses femmes oubliées de l'histoire au détriment de leur homme…Couple moderne avant l’heure, entre insouciance de la jeunesse et violence de l’actualité, croisant Cartier-Bresson,Hemingway, Tzara. La belle et sa bête gagnent l’Espagne pour couvrir la guerre civile,partisans des républicains. Gerta n’en reviendra pas. Ce livre entre bio et roman historique, rappelle les Aventures de Boro (Franck et Vautrin illustrées par Bilal). Rappelez-vous,le reporter hongrois inspiré d'un certain…Capa!