Rechercher un document

On vous souffle des idées et des extraits...

Partager "L'art de voyager" sur facebookPartager "L'art de voyager" sur twitterLien permanent
Partager "Saison & sentiments" sur facebookPartager "Saison & sentiments" sur twitterLien permanent
Partager "On veut de la neige à Noël" sur facebookPartager "On veut de la neige à Noël" sur twitterLien permanent
Partager "Les meilleurs romans de l'automne" sur facebookPartager "Les meilleurs romans de l'automne" sur twitterLien permanent
Partager "Rentrée littéraire" sur facebookPartager "Rentrée littéraire" sur twitterLien permanent
Partager "Musique et Amérique Latine" sur facebookPartager "Musique et Amérique Latine" sur twitterLien permanent
Partager "Lisez plus loin" sur facebookPartager "Lisez plus loin" sur twitterLien permanent
Partager "Les gens heureux lisent et boivent du café" sur facebookPartager "Les gens heureux lisent et boivent du café" sur twitterLien permanent

Les Conquérantes (Petra Biodina VOLPE)

note: 3... Marylène - 20 juin 2018

Hommage aux militantes qui ont combattu pour obtenir le droit de vote des femmes extrêmement tardif en Suisse…1971 !
La révolution sexuelle souffle du côté de Zurich mais les femmes isolées dans des cantons ruraux sont encore loin d’en ressentir [...]

Les Derniers Parisiens (HAMÉ)

note: 3... Marylène - 20 juin 2018

Le Panam des « titis » de la gouaille, de la débrouille, de la survie. Pigalle la nuit, violence contenue et poésie clandestine. Derrière ce film de gangster qui n’en est pas un, se révèle une pépite d’émotions.
Le Paris [...]

Patria (Fernando ARAMBURU)

note: 5Guerre et paix en pays basque Laëtitia - 19 juin 2018

Vendu à 700 000 exemplaires et bientôt en cours d’adaptation en série TV, «Patria» est le phénomène littéraire en Espagne. A la fois roman historique et saga familiale, «Patria» évoque le destin de deux familles basques, portées par les [...]

Hiver au Proche-Orient (Annemarie SCHWARTZENBACH)

note: 3L'ange inconsolable de Roger Martin du Gard Marylène - 5 juin 2018

Rebelle suisse, ce qui semble être un oxymore s’est incarné sous les traits d’une journaliste au visage d’ange : Annemarie Schwarzenbach. Lorsqu’on nait à Zurich en 1908 dans une riche famille d’industriels sympathisante de l’extrême droite, devenir journaliste globe-trotter [...]

Critique

 

Premières neiges (Aïda BEGIC)

note: 3... Marylène - 10 octobre 2012

Quelques années après la guerre en ex-Yougoslavie, à quoi ressemble un village bosniaque ?
Des femmes et des enfants, privés de pères, frères, maris, s'organisent en petite communauté solidaire rythmée par les gestes quotidiens. Pas d'école, pas de travail, une campagne figée où ne changent que les saisons. Les femmes tissent et fabriquent des confitures dans l'espoir de les vendre, tandis que les enfants jouent malgré les cauchemars nocturnes. La reconstruction est lente, obstruée par les non-dits et le mystère des disparus. Il faudra l'arrivée de deux hommes en quête d'acheter le village pour bouleverser ce fragile équilibre et affronter la vérité. L'après-guerre comme une seconde bataille, menée par des femmes dans le silence, luttant cette fois contre l'oubli et pour la dignité. Quelques flocons de poésie tombent sur ce film pour adoucir l'âpreté du sujet. Aida Agic, la jeune réalisatrice, avait 16 ans lors du siège de Sarajevo, à 32 ans elle réalise ce film restituant son sentiment de claustration et ses espoirs pour l'avenir de son pays.