Rechercher un document

On vous souffle des idées et des extraits...

Partager "L'art de voyager" sur facebookPartager "L'art de voyager" sur twitterLien permanent
Partager "Saison & sentiments" sur facebookPartager "Saison & sentiments" sur twitterLien permanent
Partager "Rentrée littéraire" sur facebookPartager "Rentrée littéraire" sur twitterLien permanent
Partager "Musique et Amérique Latine" sur facebookPartager "Musique et Amérique Latine" sur twitterLien permanent
Partager "Lisez plus loin" sur facebookPartager "Lisez plus loin" sur twitterLien permanent
Partager "Les gens heureux lisent et boivent du café" sur facebookPartager "Les gens heureux lisent et boivent du café" sur twitterLien permanent

Moins qu'hier, plus que demain (FABCARO)

note: 3... Marylène - 11 juillet 2018

BD vendue avec le bandeau « Par l’auteur de Zaï Zaï Zaï », méthode commerciale agaçante... Mais force est de reconnaître qu’il y a un vrai style Fabcaro. Et si ce n’est pour vendre, c’est au moins pour avertir. Un [...]

L'obsolescence programmée de nos sentiments (ZIDROU)

note: 3... Marylène - 3 juillet 2018

Belle BD pour évoquer ceux que l’on nomme pudiquement les seniors en public et les p’tits vieux en coulisse.
Si l’on débat souvent dans les médias des évolutions du mode de vie des enfants et adolescents, il est plus rare de [...]

Les Conquérantes (Petra Biodina VOLPE)

note: 3... Marylène - 20 juin 2018

Hommage aux militantes qui ont combattu pour obtenir le droit de vote des femmes extrêmement tardif en Suisse…1971 !
La révolution sexuelle souffle du côté de Zurich mais les femmes isolées dans des cantons ruraux sont encore loin d’en ressentir [...]

Les Derniers Parisiens (HAMÉ)

note: 3... Marylène - 20 juin 2018

Le Panam des « titis » de la gouaille, de la débrouille, de la survie. Pigalle la nuit, violence contenue et poésie clandestine. Derrière ce film de gangster qui n’en est pas un, se révèle une pépite d’émotions.
Le Paris [...]

Critique

 

Lausanne, promenades littéraires (Daniel MAGGETTI)

note: 3Café du Grütli Marylène - 6 juin 2017

Où êtes-vous si vous prenez un verre au Café du Grütli ?
A l’ombre de Genève, Lausanne peine à se faire un place dans le guide des villes qu’il fait bon connaître…Peut-être ne le cherche-t-elle pas. Moins clinquante, moins internationale, moins business class. Tout en pentes vertigineuses et montées sportives, cachée dans les vignes… Et plein sud quand vous admirez le lac! Lausanne c’est un café en terrasse ensoleillée quand Genève boit le brouillard !
(Pourtant rien n'y fait, les pieds dans l'eau et le nez dans les nuages, Genève est une belle dame !)
Pour les bonnes adresses, pour les évocations littéraires, pour les planches de BD (l’incroyable Palais de Rumine revisité par Witzig), également pour les dessins de Fanny Vaucher.
Si comme Blaise Cendrars, James Joyce, Charles-Ferdinand Ramuz, Lewis Trondheim, August Strindberg, Georges Simenon, Anne Cuneo, Cosey… vous passiez un peu de temps à Lausanne ?
"Les cimes de neige couronnent cette perspective d'Opéra, et , sous la terrasse, à nos pieds, les vignes jaunissantes se déroulent en tapis jusqu'au bord du lac."Gérard de Nerval