Rechercher un document

On vous souffle des idées et des extraits...

Partager "On veut de la neige à Noël" sur facebookPartager "On veut de la neige à Noël" sur twitterLien permanent
Partager "Les meilleurs romans de l'automne" sur facebookPartager "Les meilleurs romans de l'automne" sur twitterLien permanent
Partager "Rentrée littéraire" sur facebookPartager "Rentrée littéraire" sur twitterLien permanent
Partager "Trouvez un coin à l'ombre et lisez" sur facebookPartager "Trouvez un coin à l'ombre et lisez" sur twitterLien permanent
Partager "Musique et Amérique Latine" sur facebookPartager "Musique et Amérique Latine" sur twitterLien permanent
Partager "Lisez plus loin" sur facebookPartager "Lisez plus loin" sur twitterLien permanent
Partager "Les gens heureux lisent et boivent du café" sur facebookPartager "Les gens heureux lisent et boivent du café" sur twitterLien permanent
Partager "C'est la rentrée des livres" sur facebookPartager "C'est la rentrée des livres" sur twitterLien permanent
Partager "Salon du livre Paris 2017" sur facebookPartager "Salon du livre Paris 2017" sur twitterLien permanent
Partager "8 mars journée de la femme" sur facebookPartager "8 mars journée de la femme" sur twitterLien permanent

Plonger (Christophe ONO-DIT-BIOT)

note: 3Autopsie d'une passion Laëtitia - 19 janvier 2018

«Plonger» est l’histoire d’une passion amoureuse qui finit mal, une variation d’Orphée et d’Eurydice. En effet, César (quasi double de l’auteur) de par le pouvoir incantatoire des mots, tente de faire revenir l’être aimé, Paz, d’entre les morts. Au-delà d’un [...]

Frigiel et Fluffy n° 1
Le mystère des pastèques perdues (FRIGIEL)

note: 3Frigiel et Fluffy en BD ! Marie-Eve - 17 janvier 2018

Que faire quand on a 23 ans, une chaîne Youtube sur Minecraft et des podcasts à plusieurs millions de vues ?

Facile : adapter en roman "Frigiel et Fluffy", la mini-série phare de sa chaîne Youtube, se rendre compte du [...]

Chaleur (Joseph INCARDONA)

note: 3... Marylène - 11 janvier 2018

Drôle de petit roman que celui-ci.
Le sujet dérive d’un fait divers survenu lors des championnats du monde de sauna en 2010 à Heinola, Finlande. Déjà plusieurs éléments troublants dans cette présentation !
A osciller entre trivialité et humour on [...]

Les Huit montagnes (Paolo COGNETTI)

note: 3... Laëtitia - 4 janvier 2018

Paolo Cognetti vit depuis plus de dix ans à 2 000 mètres d’altitude, dans un hameau du Val d’Aoste, où il mène une vie proche de la nature, à l’abri de notre civilisation urbaine où surconsommation, stress et course après [...]

Ki & Hi n° 2
Une famille de fous ! (Kevin TRAN)

note: 4Le Rire jaune : de Youtube au manga. Marie-Eve - 2 janvier 2018

Du talent, Kévin Tran en a à revendre.
Youtuber reconnu, avec une chaîne – Le Rire Jaune - à plusieurs millions d’abonnés, il enchainait déjà les podcasts humoristiques, entrainant avec une énergie et un dynamisme sans faille son petit frère [...]

Le 28 octobre (Piero CHIARA)

note: 3L’éducation sentimentale de Candide au bord du lac Majeur. Marylène - 28 décembre 2017

Légère, cette nouvelle tout en sourire prend l’allure d’une farce grivoise dans une petite ville d’Italie. On s’y moque doucement mais sûrement de la bourgeoisie provinciale et des pantins de Mussolini.
Une lecture light mais pas sans saveur pour autant, il [...]

Le Premier homme (Jacques FERRANDEZ)

note: 3... Marylène - 27 décembre 2017

Avec cette adaptation de roman en BD, vous aurez deux biographies et un documentaire historique pour le prix d’une fiction.
« Le Premier homme » c’est déjà l’histoire étonnante d’un roman inachevé et publié 30 ans après la mort d’Albert Camus [...]

Ils étaient tous mes fils (Arthur MILLER)

note: 3"Je sais que tu n'es pas pire que les autres" Marylène - 23 décembre 2017

Encore étudiant au moment où il écrit cette pièce, Arthur Miller fait preuve d’une maturité précoce sous une plume narquoise.
Tous étaient mes fils ou le drame du « j’ai fait ce que je pensais être le mieux pour vous mes [...]

Grand frère (Mahir GUVEN)

note: 3... Laëtitia - 18 novembre 2017

Les romans ont toujours pris le pouls de la société, aujourd’hui, rien d’étonnant à ce que certains auteurs s’emparent de sujets brûlants tels que la difficulté de vivre dans certains quartiers, la tentation du communautarisme, ou encore du djihad. On [...]

Critique

 

Le Monde extérieur (Jorge FRANCO)

note: 3Littérature colombienne Laëtitia - 7 juin 2016

On connaît peu la littérature colombienne en Europe, hormis Gabriel Garcia Marquez. Jorge Franco est pourtant un écrivain majeur, brassant les prix littéraires, dont le Premio Alfaguara de Novela, l’un des prix les plus prestigieux de la langue espagnole, pour «Le Monde extérieur».

Medellin, années 70, Don Diego, riche héritier colombien, est séquestré par des petites frappes et attend sa libération qui tarde à venir. Inspiré d’un fait divers, ce huis-clos repose sur un habile jeu d’alternance entre les époques et les personnages, permettant de mieux appréhender la personnalité de chacun, leur intériorité et les enjeux en cours. Ce récit tout en tension dramatique, mâtiné d’une touche de fantastique (que l’on nomme en Amérique latine realismo mágico), met en scène deux obsessions : celle de Don Diego pour la culture allemande et une pureté quasi aryenne, et celle du meneur du gang de ravisseurs, Mono, pour Isolda, fille de Don Diego.

La première obsession aura pour résultat la mise à l’écart de ce monde jugé impur d’Isolda, princesse fantasque pour sa famille, jeune-fille étouffant dans ce château sans réel contact avec la réalité, et surtout avec les jeunes de son âge.

La deuxième obsession, à la fois amoureuse et révélatrice de l’envie des exclus d’atteindre un idéal inaccessible (beauté, richesse, loisirs bourgeois) montre un Mono observant inlassablement Isolda jouant dans les bois, communiquant avec des animaux irréels et féeriques, puis plus âgée se dandinant en minijupe sur la musique des Beatles en l’absence de ses parents.

Un livre coup de poing sur la fracture sociale qui atteint son acmé avec la confrontation entre Don Diego et Mono, avec deux visions incompatibles de la Colombie, un constat sur les causes de la violence qui ravage encore aujourd’hui ce pays inégalitaire.