Critique

 

Les Derniers Parisiens (HAMÉ)

note: 3... Marylène - 20 juin 2018

Le Panam des « titis » de la gouaille, de la débrouille, de la survie. Pigalle la nuit, violence contenue et poésie clandestine. Derrière ce film de gangster qui n’en est pas un, se révèle une pépite d’émotions.
Le Paris populaire filmé sans acharnement, avec honnêteté. Reda Kateb colle au rôle et Slimane Dazi, moins grand public est pourtant admirable. Un comédien intense, capable d’attendrir avec son regard de tueur et son profil sculpté au couteau.
Et Paris, Paris capitale comme on ne la verra plus...Car les Derniers parisiens, c’est bel et bien l’histoire d’une époque qui s’éclipse pour laisser place à une autre, où ceux de l’ancienne école ne trouvent pas toujours leur place.