Critique

 

Ce feu qui me consume (Charlotte BOUSQUET)

note: 4In love Pauline - 10 juillet 2015

Un roman d’amour étincelant librement inspiré de "La dame aux camélias".
Charlotte Bousquet reprend cet amour-passion qui dévore tout, déchire les coeurs mais les rend si beaux, si tristes. Violetta est un personnage lumineux, étincelant qui cache une fragilité, une vulnérabilité qu'Armando tente de combler en la rendant heureuse. Par-delà l'histoire d'amour incroyablement romantique et triste, l’auteure nous fait voyager dans une Italie magique, celle des arts, de la passion des chevaux, des ponts aux légendes pleines d'espoir. Une fresque sans concessions de l’Italie contemporaine et de sa jeunesse dorée.
« Ce feu qui me consume » porte bien son nom et aborde cette thématique de la passion sous toutes ses formes.